Procédures relatives à la thèse

Préparer son doctorat à l'Université Montpellier 2

Le doctorat est l'un des diplôme les plus élevés délivrés par une université. Il valide l'aptitude à mener une recherche scientifique de haut niveau. Ce diplôme est obtenu à l'issu d'un travail de recherche mené, pendant près de 3 ans, après le Master et confère le titre de docteur.
Le doctorat est à la fois une formation approfondie et une première expérience professionnelle dans la recherche. La formation doctorale apprend à élaborer, fonder et réaliser de nouveaux concepts ou de nouvelles méthodes. Au cours de ce travail, le doctorant sera chargé d'assurer la communication de ses résultats sous forme d'articles et de participation à des congrès ou colloques. Il pourra valoriser ses travaux de recherche en déposant des brevets et construire un projet professionnel.

La préparation du doctorat est un projet porté conjointement par un doctorant (candidat au titre de docteur), un directeur de thèse et une équipe ou un laboratoire de recherche. Il s'articule autour d'un sujet de recherche original et doit bénéficier de moyens techniques, humains et financiers, y compris la rémunération du doctorant. Son bon déroulement, dont est garante l'Ecole Doctorale, est régi par la Charte des Thèses.
Parallèment à ses travaux consacrés à la recherche, le doctorant peut compléter son expérience professionnelle en assurant des services d'enseignement, des missions d'expertise internes externe à l'université. Dans tous les cas, une participation active et professionnelle à la vie du laboratoire et de l'établissement est indispensable. L'investissement personnel dans ce travail de recherche qu'est la thèse est considérable et mieux vaut se donner tous les atouts pour le mener à bien dans de bonnes conditions.

Pour compléter ces informations et en savoir plus sur le doctorat, voici quelques lectures recommandées:
- le site du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
- le Guide du Doctorant de l'Association Contact
- le site de la Guilde des doctorants
- le site de l'ANDES

logo-DRED

Université Montpellier 2
DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DES ÉTUDES DOCTORALES

BUREAU DES THÈSES ET HDR

Place Eugène Bataillon
34095 Montpellier Cedex 5

Bât. administratif n°7
1er étage Case courrier 00404

DIRECTEUR
Ingrid CHANEFO

INSCRIPTION HDR ET SOUTENANCES DE THESE
Chantal PEYRATOUT
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
Tél : +33 (0)4 67 14 30 23
Fax : +33 (0)4 67 14 48 48

INSCRIPTIONS DOCTORAT
Sylvie DAUTEUILLE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : +33 (0)4 67 14 40 23
Fax : +33 (0)4 67 14 48 48


HORAIRES D'OUVERTURE AU PUBLIC
du lundi au jeudi
de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
Fermé le vendredi
 

Etre financé pendant sa formation doctorale 

Tel que mentionné dans la Charte des Thèses, il est de la responsabilité du laboratoire d'accueil et des écoles doctorales de prévoir un financement lorsqu’ils préparent un projet doctoral, incluant le salaire du doctorant. Ce financement est l’une des garanties d’un travail réalisé dans des conditions professionnelles sereines. Il existe de nombreux dispositifs et statuts permettant de financer des projets doctoraux. Voici quelques-uns parmi les plus répandus à l'Université Montpellier 2.

Contrat doctoral

Créé par décret du 23 avril 2009, le contrat doctoral remplace notamment les contrats d’allocataire de recherche et de moniteur de l’enseignement supérieur. Mis en place à compter de la rentrée 2009, il peut être proposé aux doctorants par des établissements publics d'enseignement supérieur ou des organismes de recherche. D’une durée de trois ans, il apporte toutes les garanties sociales d’un vrai contrat de travail conforme au droit public et fixe une rémunération minimale.

Seuls les étudiants non encore inscrits ou les doctorants inscrits en thèse depuis moins de 6 mois peuvent se voir proposer un contrat doctoral: la condition d’âge et celle d’avoir obtenu son diplôme de master dans l’année, imposées pour l’allocation de recherche,  n’existent pas pour le contrat doctoral. Les organismes de recherche et les universités organisent chaque année une campagne de recrutement de doctorants contractuels. S'agissant des contrats proposés par les universités, les candidatures sont examinées exclusivement au niveau local. La sélection des candidats est confiée aux écoles doctorales.

Le contrat doctoral est un contrat de droit public conditionné par l’inscription en doctorat. Ce nouveau contrat donne plus de garanties et s'adapte au cas par cas. Conclu pour une durée de trois ans, il est applicable dans les universités comme dans les organismes de recherche. Il est reconnu comme une vraie expérience professionnelle.

Le contrat doctoral peut être prolongé d’un an pour circonstances exceptionnelles dans le déroulement de l’activité de recherche. Il le sera en outre de droit, en cas de congé de maternité, de paternité, de congé d’adoption ou de congé maladie de longue durée, pour une durée égale à celle du congé.

Les activités confiées au doctorant contractuel peuvent être exclusivement consacrées à la recherche mais également inclure d’autres tâches : enseignement, information scientifique et technique, valorisation de la recherche, missions de conseil ou d’expertise pour les entreprises ou les collectivités publiques.

Le contrat doctoral fixe une rémunération minimale, indexée sur l’évolution des rémunérations de la fonction publique : depuis le 1er juillet 2010, elle s’élève à 1684,93 euros bruts mensuels pour une activité de recherche seule et 2024,70 euros bruts mensuels en cas d'activités complémentaires. Elle peut être augmentée au-delà du montant plancher.

En tant que contrat de droit public, le contrat doctoral est soumis aux mêmes principes que l'ensemble des contrats de la fonction publique, à savoir, notamment, la possibilité d'une période d'essai. Dans le cas du contrat doctoral, elle a été fixée à deux mois : elle n'est pas renouvelable.

Le contrat doctoral apporte toutes les garanties sociales d'un vrai contrat de travail, conforme au droit public. En particulier, l'employeur doit proposer au doctorant contractuel toutes les formations nécessaires à l'accomplissement de ses missions, que ce soit la préparation de sa thèse ou les activités complémentaires qui lui sont confiées.

Le contrat doctoral prévoit une possibilité de recours : une commission instituée au sein de chaque établissement peut être saisie de tout litige relatif à ces contrats (exécution, interruption du contrat...). Elle peut être saisie à l’initiative du doctorant contractuel  ou à celle du chef d'établissement. Cette commission comprend nécessairement des membres du conseil scientifique et des représentants élus des doctorants.

Le contrat doctoral confirme également la possibilité du versement d'indemnités de licenciement s'il est mis fin au contrat avant son terme.

Rémunération (depuis le 1er juillet 2010)

1684,93 euros bruts si le doctorant contractuel effectue uniquement de la recherche.
2024,70 euros bruts s’il effectue des activités complémentaires, par exemple de l'enseignement. 

Documents et liens utiles:


Le contrat doctoral ne permet pas d'effectuer des vacations.
Seules les missions complémentaires sont reconnues sous ce statut. Ces missions sont de 4 types:
- mission d'enseignement, dans le cadre d'une équipe pédagogique, pour un service annuel au plus égal à 64h
- mission de diffusion de l'information scientifique et technique pour une durée maximale de 268 heures ou 32 jours
mission de valorisation des résultats de la recherche scientifique et technique pour une durée maximale de 268 heures ou 32 jours
- mission d'expertise effectuée dans une entreprise, une collectivité territoriale, une administration, un établissement public, une association ou une fondation pour une durée maximale de 268 heures ou 32 jours.  

CIFRE - Convention  industrielles de formation par la recherche

Les CIFRE permettent aux doctorants de préparer leur thèse en entreprise en menant un programme de recherche et développement en liaison avec une équipe de recherche extérieure à l'entreprise. L'entreprise reçoit une subvention annuelle forfaitaire d'un montant de 14 000 euros et verse au doctorant un salaire brut annuel minimum de 23 484 euros (1957 euros/mois). Un contrat de travail, CDI ou CDD de trois ans, est conclu entre l'entreprise et le doctorant.

Compte tenu de l'intérêt des CIFRE tant pour le développement de la recherche que pour les rapprochements entre entreprises et recherche publique et pour l'emploi des docteurs, un développement de ce dispositif a été engagé : avec environ 1200 CIFRE conclues annuellement, les efforts conjugués du ministère chargé de la recherche et de l'Association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT), en charge de la gestion des conventions, ont permis de doubler le nombre de CIFRE en dix ans.

Pour pouvoir bénéficier d'une CIFRE, il faut être titulaire d'un diplôme récent conférant le grade de master et s'inscrire en doctorat, sans condition de nationalité. La demande à l'ANRT est faite conjointement par le doctorant, le laboratoire d'accueil et l'entreprise partenaire.


Financement européen - 7° programme cadre - actions Marie Curie

Texte de la colonne de gauche

Documents et liens utiles:


Financements de fondations et associations caritatives

Des associations et fondations apportent leur soutien à la recherche au travers de financement de thèse.
Ceux-ci peuvent porter s'acquérir dès la 1ère année, pour une durée de 36 mois, ou pour un soutien d'une année.
Ces contrats peuvent alors être gérés par l'université qui devient alors employeur du doctorant.


.

Financements pour doctorants étrangers

En plus des financements accordés directement par des gouvernements étrangers, il existe des programmes dans lesquels l'Université Montpellier 2 est directement impliquée.

Documents et liens utiles:


 

Financement sur contrat de recherche

La très grande majorité des laboratoires de recherche disposent de financement pour des thèses directement acquis par contrat de recherche (ANR...).

Les diplômes suivants sont disponibles au Bureau des Thèses et HDR :

• les Diplômes de Doctorat des années : 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004 et 2003 ;

• les Diplômes d'HDR des années : 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000, 1999, 1998, et 1997 ;

• les Diplômes de DEA des années : 2004-2005, 2003-2004, 2002-2003, 2001-2002.

Pour retirer votre diplôme, il faut vous munir d'une pièce d'identité en cours de validité. Si vous vous faîtes représenter, il faudra que cette personne présente une lettre de procuration en plus de sa pièce d'identité.

Les diplômes peuvent être envoyés à l'étranger au Consulat Général ou à l'Ambassade de France, pour cela une demande par courriel est nécessaire.

Si vous souhaitez récupérer un diplôme obtenu avant les années précédemment citées, une demande par courriel est nécessaire.

ENSEIGNER pendant la these

 

Les missions complémentaires d'enseignement

La mission complémentaire est l'une des quatre missions réservées aux titulaires d'un contrat doctoral.

L'Université Montpellier 2 propose chaque année une soixantaine de missions, dans l'ensemble de ses composantes d'enseignement, et sur l'ensemble de ses sites géographiques (Montpellier, Nîmes, Béziers, Sète).

 

Documents et liens utiles:

Aucun document disponible actuellement.

Etat des candidatures aux missions complémentaires: La campagne 2013 sera ouverte du 01/07/2013 au 23/08/2013.


Les vacations d'enseignement

Avec le décret du 23 avril 2009 relatif aux doctorants contractuels, les titulaires d'un contrat doctoral ne peuvent pas prétendre aux vacations d'enseignement.

Pour les doctorants salariés de l'UM2 mais non titulaires d'un contrat doctoral, un cumul d'activités,  est autorisé, sous réserve de l'avis favorable du directeur de thèse.
Pour demande d'autorisation de cumul, merci de vous adresser à la Direction des Ressources Humaines - pôle des Agents Contractuels


N.B.: En aucun cas, la pratique de l'enseignement ou de toute autre activité complémentaire ne saurait justifier la demande de dérogation pour une inscription en 4ème année voire plus.